L'Île de Malte

...

L’archipel de Malte occupe une place stratégique entre la Méditerranée orientale et occidentale, qui lui a valu les convoitises et l’occupation de nombreuses puissances dont les Romains, les Maures, les Chevaliers de l’Ordre de Saint-Jean de Jérusalem, les Français et les Britanniques (jusqu’en 1964). De toutes ces invasions, il en résulte un riche patrimoine et une identité fortement contrastés. L’archipel compte de nombreuses forteresses, des temples mégalithiques et l’Hypogée de Ħal Saflieni datant de 4000 avant J.-C. Mais sitôt les fortifications passées, l’île redevient le reflet de la Méditerranée avec ses maisons en cube, sa culture et la douceur de son peuple. 

Ce qui est extraordinaire avec l’Île de Malte, c’est que, malgré ses 316km2, elle est un condensé de trésors. A commencer par sa capitale, classée au patrimoine mondiale de l’UNESCO, La Valette compte pas moins de 320 monuments sur une superficie de 55ha, ce qui en fait une des zones historiques les plus concentrée au monde. 

La Valette, joyaux des Chevaliers de Malte. 

Fondée après le Grand Siège contre les Ottomans, La Valette tient son nom du plus célèbre de ses Grands Maîtres, elle est, avec les Trois Cités, l’un des plus beaux ensembles fortifiés au monde. La ville se visite, aisément, à pied, ce qui permet de profiter de l’architecture originale, des ruelles étroites et des balcons qui lui confèrent son style baroque et son ambiance méditerranéenne. À La Valette, il existe des lieux incontournables comme le Palais des Grands Maîtres, siège du gouvernement de Malte à l’époque des Chevaliers jusqu’à l’arrivée des français ; il comprend de très jolis cours intérieures, des appartements et des salles de réceptions. La Valette, c’est aussi des jardins, l’Upper Barraca, qui surplombe la tour fortifiée, est décoré d’élégantes arcades et de statues (dont une de Churchill) offre une magnifique vue sur les Trois Cités et le port de La Valette. 

Les Trois Cités, nom collectif imaginé par Napoléon pour faire référence à Vittoriosa (anciennement Birgu) la victorieuse, Senglea et Cospicua (anciennement Bormla) l’Eminente. Elle représente un véritable plongeon dans l’histoire maritime de Malte. Senglea et Cospicua offre de magnifique point de vue, des jardins et des remparts… Vittoriosa est la plus majestueuse, 1ère Capitale des Hospitaliers, elle conserve encore aujourd’hui des traces de sa gloire passée avec son port de galère, devenue un luxueux port de plaisance, le fort Saint-Ange, le Palais de l’Inquisiteurs…  Les Trois Cités offrent de nouveaux regards sur La Valette et sur un lieu qui doit absolument être visité, la Co-cathédrale Saint-Jean. Caché derrière une sobre façade, se trouve une décoration baroque somptueuse d’une grande richesse du parement en marbre jusqu’à la voûte, la magnificence des sculptures, dorures et autres embellissements côtoient des tableaux du Caravage et autres trésors. 

De Mosta à Marsaxlokk

Dans les terres, la ville citadelle, Mdina est l’ancienne Capitale de Malte avant l’installation stratégique à Birgu. La vieille ville offre une architecture qui combine le charme et l’élégance au baroque, la ville d’origine arabe fut reconstruite après un tremblement de terre ce qui lui donne son mélange de style. Surnommé "ville silencieuse", elle se visite à pied et ses ruelles médiévales sont très agréables pour déambuler tranquillement… Autrefois rattaché à Mdina, Rabat est moins touristique mais la visite du musée Wignacourt vaut le détour, véritable cabinet de curiosités, il présente une collection hétéroclite d’objets essentiellement religieux. Rabat est aussi connu pour ses catacombes de Saint-Paul qui renferment les premiers chrétiens de l’île. Mosta est l’une des plus grandes villes de l’île, elle est surtout reconnue pour sa Rotunda, 4ème plus grand Dôme du monde dédié à l’Assomption qui date de la fin du XIXème siècle.

Marsaxlokk au sud de l’île est la carte postale de Malte. La ville est articulée autour de la pêche. On retient de Marsaxlokk ses magnifiques barques traditionnelles colorées, les Luzzi. Le charme de ce village réside dans son authenticité.

La seconde île de Malte est l’île de Gozo, séparée de seulement 5km, on arrive pourtant dans un autre univers, plus sauvage avec des collines verdoyantes et des côtes sauvages. L’histoire de l’île est hantée par la belle Calypso, le patrimoine culturel est très riche et elle séduit aussi avec la qualité de ses plages. 

Du haut de la citadelle de Victoria (anciennement Rabat) se trouve le point de vue le plus parfait de l’île, une vue complète de Gozo à 360°. Les temples mégalithiques de Ggantija, classés à l’UNESCO, sont plus anciens que les pyramides d’Egypte et se découvrent à l’air libre et dans la nature. 

Malte c’est encore bien plus… C’est aussi la Grotte Bleue, des grottes marines dont le bleu est saisissant, les temples mégalithiques qui prouvent que Malte est une terre de civilisation qui remonte jusqu’en 5000 avant notre ère, des palais, des églises autant de richesses que de peuples qui ont foulé ses terres. L’île de Comino, ancien repaire de pirates et aujourd’hui le lieu privilégié pour des instants de farniente, pour les surfeurs et les plongeurs. Sans oublier les falaises, les baies et l’artisanat… Malte est un condensé d’histoire et de beauté.

Départ de Limoges Bellegarde : Du 04 au 11 juin 2020

Séjour sur l’Île de Malte